Saint-Quentin : un réfugié logé illégalement par une famille

mardi 01 décembre 95039 Partages

Saint-Quentin : un réfugié logé illégalement par une famille

Tôt ce lundi matin, le réfugié logé illégalement par une famille consentante de nationalité française, est sorti de garde à vu.

En effet, apres l'intervention de la police samedi dernier matin dans un appartement de 4 chambres (mam entrenui) et abritant plus de 4 personnes illégalements dont un réfugié, qui été placé en garde a vue prolongée.

Une jeune fille de 19 ans est mere d'une petite fille de 4 mois et est de nouveau enceinte de 3 moi et demis de jumeaux. La garde de sa petite fille lui a était retirée car celle ci ainsi que le père de la fille de drogué jusqu'à ne plus avoir connaissance par moment.

La drogue etait distribuée par un jeune de 17 ans (fils de la compagne du migrant) qui lui aussi se droguait, fumait et se piquait. Le jeune homme de 17 ans passera aujourd'hui dans les environs de 10h30 devant le TGI de St-Quentin et risque au moins 1 an de prison.

La LPA a déposé plainte contre cette famille pour maltraitance morale envers leur deux bergers allemands.

Comme sité ci-dessus le réfugié a sorti de garde à vue. Il devrait retourner dans son pays dans les environs de 12h.

Nous avons appris que étrangement la femme compagne du réfugié aurait acheter hier soir en ligne 6 billets d'avion France-Tunisie. Elle partirait selon ses dires en voyage avec sa famille. Mais la police n'est pas convainque.
"Il faut arrêter de se foutre de la gueule du monde, elle savait très bien qu'il allait retourner dans son pays d'origine. Toute l'équipe et moi meme pensons qu'elle part elle ainsi que toutes sa famille en Tunisie afin de rejoindre son "amour". Nous allons nous engager à ne pas les laisser monter dans cette avion!"

La police, ils aurait retrouver chez cette famille des milliers d'euros en espèces cachés sous chacune des matelas et découvert sous le matelas du bebe de 4 mois de la cocaine.

Lors des examens effectués par l'agent de police, le réfugié était sous influence de stupefiant. Ainsi que les deux femmes enceintes et les trois autres enfants de cette femme (14,17 et 22 ans).

Des la sortie du TGI du jeune homme de 17 ans nous posterons de nouvelles informations...


Recommandé