Une discipline aux origines troubles

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

samedi 22 janvier 2059 76349 Partages

Pratique dérivée du Fitness, originellement réservée à de petites communautés de soldats et de pompiers et aujourd'hui en pleine expansion le Crossfit n'est pas né, comme ses promoteurs tentent de le faire croire par souci de respectabilité, dans l'esprit d'un obscur coach californien nommé Greg Glassman, mais sur les plages de la mer Baltique, durant l'été 1938.

Porté par ses premiers succès politiques et militaires, le chancelier Adolf Hitler, encore auréolé du succès médiatique des jeux olympiques de Berlin organisés deux ans plus tôt, décide de donner corps, dans tous les sens du terme, à la doctrine Nietzschéenne de l'übermensch, ce surhomme devant marquer l'avènement d'un nouvel âge d'or pangermanique par un corps puissant et un esprit formé pour la propagande et la guerre. Entouré de penseurs, de scientifiques et de soldats d'élite, il met au point une méthode complète de développement physique et intellectuel composée de séances de courses, de poids, d'exercices de haute intensité et de séances de formation à la doctrine politique et nutritionnelle du Reich, sobrement baptisée, par souci du secret militaire, "die Grossübermenschvielensportenfitdisciplinung", aisément traductible en "grande discipline multisport du surhomme". Le "Grossfit" était né, et Hitler lui-même s'en fera l'un des principaux ambassadeurs auprès du peuple allemand.

Les années passent, la guerre et l'Histoire déroulent leurs chroniques de l'horreur, mais les alliés songent rapidement à la nécessité de récupérer pour leur profit les techniques et techniciens d'une armée allemande en déroute. L'année 1945 verra donc la naissance de l'opération "Paperclip" qui permettra d'exfiltrer vers l'Ouest savants et savoir-faire avant l'arrivée du mastodonte de l'armée Rouge. Werner Von Braun, spécialiste en propulsion et fusées se verra ainsi proposer l'asile échange de ses travaux, qui permettront aux États-Unis d'inaugurer leur programme spatial, et les principaux enseignants du "Grossfit" se verront intégrés à l'U.S. Army.

Des décennies de lissage et d'expurgation idéologique ont bien entendu adapté la méthode, désormais appelée par déformation "Crossfit", aux mentalités occidentales modernes, mais il est aisé de discerner dans le discours eugéniste des coaches prétendant "forger l'élite du fitness" des traces de l'idéologie nauséabonde qui présida à la création de cette discipline. Par son expansion hégémonique, sa propagande omniprésente et ses obsessions de pureté physique par la nutrition, le Crossfit a conservé, en essence, les racines obscures de ses origines aryennes, chacun peut le constater chaque jour sur les réseaux sociaux.

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

loading Biewty