FLASH INFO: La bourgmestre entretenait des relations incestes avec un jeune de sa commune

mercredi 12 mai 2059 80872 Partages

FLASH INFO: La bourgmestre entretenait des relations incestes avec un jeune de sa commune

Ce vendredi 11 Novembre 2021, alors que bons nombres de rumeurs circulaient déjà à ce sujet ces derniers mois, une nouvelle pour le moins bouleversante voit le jour sur la commune.

C’est dans la ville paisible et touristique de Rochefort en province Namuroise que la bourgmestre (ndlr: Corine), était accusée il y a quelques semaines par des riverains de séquestrations sexuelles ansi que d’inceste.

Pour rappel, ces riverains avaient déclaré le mois dernier avoir aperçu un gamin de jeune âge en sa compagnie jouer à des jeux suspects, avant de les voir entrer chez elle aux alentour de 23h30. Intrigué par la situation étranges, certains riverains ont attendu le lendemain, et ont de nouveau aperçu l’enfant en question sortir de l’habitation en boitant, et ayant de la peine à remonter sur son vélo.

Depuis ce début de mois une enquête a été ouverte par le commissaire Van Outrive, chef de corp de la Zp Lesse et Lhomme sans que celle-ci ne soit privée de ses fonctions et de sa liberté.

L’avocat de la bourgmestre favorise l’acquittement, pour sa cliente qui elle nie tout en bloc et affirme que c’était simplement « un ami de son fils. »
A l’heure actuelle aucuns enfant ne s’était alors jamais fait connaître pour confirmer ses dires.

L’enquête, mise à l’instruction, ne dévoilera pas de nouvelles preuves, jusqu’à ce jour.

Un policier du poste de Rochefort, inspecteur Bayse pour être plus précis, remarque certaines choses étranges dans le comportement d’un de ses amis. En effet le comportement d’un, en particulier ,surnommé Maxence Vertige Dumont, l’intrigue. Celui-ci semble alors renfermé sur lui même et semble avoir un secret à cacher.

C’est par une suite de hasard et d’évènements inattendus que l’inspecteur passe à l’action.
Après une cuite de solitude de son ami, et après avoir constaté qu’il s’était chié dessus et même glissé dans sa merde, ça en est trop pour l’inspecteur qui décide de convoquer Mr Vertige Dumont au commissariat pour une audition, en lien avec l’affaire.

Mr Vertige passe alors aux aveux et affirme avoir été violé, pendant sa jeunesse, et affirme aussi garder des séquelles à son trou de balle, élargis au diamètre de 5,3 centimètres selon les experts, d’où ses problèmes d’abstinence. Celui-ci voulait garder le silence par peur de représailles.

Mr le president de la chambre (ndlr: Botterman rscl Laurent ciman Martin) et son procureur (ndlr: Demalé Logz) requièrent 4 ans de prison pour l’accusée. Jugement le 17 avril prochain.
Affaire à suivre .

loading Biewty
loading Biewty 3