En 2017, l'année se terminera... le 30 décembre

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

2059 46102 Partages

La future administration Trump (qui ne sera, rappelons-le, à la Maison Blanche que le 20 janvier prochain) ne perd pas de temps. Ce 4 décembre, Wilbur Ross, annoncé comme le futur Secretary of Commerce (une sorte de ministre de l'économie) a annoncé qu'aux Etats-Unis, l'année se terminerait dès le 30 décembre. L'objectif : doper la consommation ! En effet, la fin d'année est toujours particulièrement faste pour le commerce. L'avancer chaque année, même d'un jour, c'est s'assurer d'une consommation plus importante sur l'année, puisque les périodes de fêtes seront de plus en plus rapprochées. 2017 comptera donc 364 jours, 2018 n'en comptera que 363, et ainsi de suite... selon les experts du Parti républicain, la consommation serait dopée à hauteur d'environ 230 millions de dollars par an.
Aucune estimation, pour l'instant, quant aux conséquences du décalage croissant entre le calendrier des Etats-Unis et celui du reste du monde. En 2018, les Etats-Unis fêteront la nouvelle année deux jours avant les autres... Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations UNies, a déjà protesté contre ce qu'il appelle un "dumping calendaire". Le futur premier scandale de l'administration Trump ?

Vous êtes sur un site satirique. Ne le prenez pas sérieusement. C'est une blague.

loading Biewty